Article de l'ACI de Lille et Arras sur la question des migrants

 L'actualité sur la question des migrants est actuellement brûlante, lourde, compliquée. Elle ne laisse pas indifférent. Qui sont ces migrants ? Quelle position tenir ? Comment réagir ?  Notre mouvement se mobilise avec d'autres collectifs face à ces situations qui ne se résolvent pas, malgré les jours difficiles, voire meurtriers que vivent bien des personnes qui demandent à vivre simplement et dignement. 

Et nous, en équipe ACI, comment en parlons nous entre nous et avec d'autres ? Quels gestes voulons ou pouvons nous vivre ? 

Les diocèses de Lille et Arras ont souhaité réagir, rendre public une parole. Cliquer pour lire 

Rencontre sur les textes de la Bible

               L'hospitalité dans la Bible


Une rencontre autour des méditations de cette année nous était proposée le 18 novembre.
L'aumônier national de l'ACI, Jean-François PETIT, nous a éclairé sur ce thème. En ACI ou pas, vous y  êtes conviés. 
Jean-François nous a parlé de deux textes que nous travaillerons cette année : le 3ème (Abraham au chêne de Membré) et le 9ème (Marthe et Marie).

Abraham au chêne de Membré, (Gn, 18,1-14) est l'hospitalité qu'Abraham accorde à des visiteurs qui lui annonceront que sa femme Sarah enfantera dans l'année. Après une lecture dans le contexte historique, Jean-françois Petit nous pose question :  
Où sont nos lieux ordinaires de repos où l'on peut reprendre souffle comme les visiteurs peuvent le faire chez Abraham ? 
Quels sont les signes concrets actuels de l'hospitalité comme ceux d'Abraham qui offre à boire à un inconnu, ou encore qui lui sert un repas ?
Repère-t-on des situations où l'inattendu, l'inespéré peut se produire, se vivre dans nos vies comme le fait que Sarah puisse enfanter malgré son âge ?

Pour le texte de Marthe et Marie, (Luc 23,38-42), Jean-François nous a offert une lecture inhabituelle du dominicain maître Eckhart du 14ème siècle qui nous montre une Marthe "supérieure" à sa soeur Marie. Dans cet évangile, le dominicain nous dévoile une Marthe qui ose parler à Dieu et lui poser des questions, qui est dans une relation, ouverte au monde où Dieu nous rejoint. Et une Marie qui est à l'écoute de Jésus, qui a besoin de ce moment et de ce chemin de contemplation. 
Ce texte peut aussi nous poser des questions sur notre être : comment sommes-nous présents à Dieu, aux autres ?  Quelles sont nos zones d'indifférences au monde ? Regardons-nous le monde comme un lieu où l'on s'insère ? 

A nous maintenant, en équipe de travailler autrement les textes que le mouvement nous offre.
Et lire un article de 2018 sur la spiritualité de l'accueil. Cliquer
Bonne année de partage.



Rapport de la CIASE

Dans le journal La Croix du 6 octobre, nous pouvions lire : "Le désastre est là, sous nos yeux, et va longtemps hanter les cœurs et les consciences. Le voile est levé sur ce que les membres de la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église (Ciase) qualifient unanimement de "phénomène systémique". Mandatés par les évêques et les congrégations, plaçant les victimes au centre de leur démarche, ils ont démonté la mécanique perverse qui a fait durer le silence et perdurer les agressions....Ce travail, tous les catholiques doivent maintenant se l’approprier et y répondre sans trembler. Sans non plus s’interdire l’Espérance. Une manière d’honorer cette vertu est de commencer par reconnaître combien ce rapport remarquable est un service rendu à l’Église – et au-delà à la société tout entière – parce qu’il fait œuvre de vérité."

Le 14 octobre, on lisait "les appels à réformer l’Église se multiplient. Gouvernance, place des femmes ou encore implication des laïcs, les sujets de débat ne manquent pas mais les lieux d’expression sont encore rares.Que faire, et surtout comment s'organiser ?"

Ci-dessous le résumé du rapport, les 45 propositions du rapport et un témoignage de femmes. D'autres viendront petit à petit pour nous éclairer dans notre discernement et les marges de manoeuvre à réfléchir ensemble pour les mettre en oeuvre avec tous les baptisés.

Véronique, victime nous dit : " On ne tourne pas la page, on va en écrire une nouvelle."

Et une autre partage : "Il est temps de revenir à l’origine de l’Église : sobriété, humilité, loyauté, simplicité à l’image du Christ. Notre pape en est l’exemple."

A la suite de la publication du rapport de la CIASE, le comité national de l'ACI  a pris un temps de révision de vie sur le sujet les 16 et 17 octobre . Un article sera publié dans le prochain Courrier. Nous pouvons déjà échanger en équipe sur la façon dont nous avons reçu ce rapport et son contenu.

A télécharger :

LE RESUME  du Rapport de la CIASE

LES 45 PROPOSITIONS du rapport de la CIASE

TEMOIGNAGE de deux mères de famille, professeures de philosophie


Rentrée de Tourcoing-Roubaix et Lille

 Les fédérations de Tourcoing et de Lille ont fait leur rentrée pour l'une le 13 octobre dans la soirée et pour l'autre le 17 octobre dans la matinée.

Pour l'une, Tourcoing ,la rentrée s'est faite en soirée avec la fédération de Roubaix autour de carrefours où l'on a pu se dire les différentes mutations que l'on vivait dans notre vie quotidienne et autour de nous. Puis nous nous sommes centrés sur une mutation en se partageant ce que celle-ci nous appelait à vivre, ce qu'elle faisait bouger en nous et autour de nous. Un début de révision de vie que l'on prolongera en équipe. Nous avons eu la présentation du thème de méditations autour de l'hospitalité que nous allons vivre cette année avec 8 nouveaux textes. Les veilleurs d'équipe étaient à cette occasion remerciés et envoyés en mission dans leur équipe respective. 

Pour l'autre, Lille, la rentrée s'est faite un dimanche matin. Les personnes arrivaient lorsqu'elles le souhaitaient entre 9 et 10h avec familles et enfants, puis partaient se promener dans la campagne linselloise par groupe de 4 à 8 personnes en fonction des arrivées. Un petit questionnaire sur les mutations nous aidait à partager et à mieux se connaître.  Après une messe célébrée autour de ce thème des mutations, un apéro et un repas sorti du sac ont continué à nous permettre de mieux nous connaître et de partager plus spontanément.

Les personnes étaient contentes de revoir des visages familiers qui n'avaient pas pu se retrouver pendant près de 2 ans. Enfin, nous refaisions mouvement ensemble. 




Adhésions 2021-2022

Ça y est, c'est parti ! 

Nous pouvons adhérer à l'ACI pour cette année.

L'ACI a fait peau neuve. Une nouvelle manière de s'inscrire avec paiement en ligne plus facile pour ceux et celles qui le souhaitent. N'oubliez pas de vous inscrire.

L'ACI est un mouvement d'Eglise, autonome dans sa gestion financière.  Elle ne vit pas de subvention, mais uniquement de nos adhésions. Adhérer, c'est affirmer son adhésion aux valeurs du mouvement, à sa pédagogie et à l'annonce de l'Evangile. Adhérer, c'est permettre à l'ACI d'avoir des salariés qui, avec des bénévoles, nous permettent de faire enquête, révision de vie, et de  partager des textes de la Parole autour de thèmes chaque année différentes. Thèmes d'enquêtes et de méditation issus des comptes-rendus relus au niveau national et qui permettent de mieux voir les questions des milieux indépendants et de la société. Adhérer, c'est permettre une vie locale avec des rencontres de début et de fin d'année, des rencontres autour des méditations, des rencontres autour d'un intervenant, des rencontres Portes Ouvertes, des rencontres telles que le spectacle de février 2020, c'est permettre une aide financière aux mouvements de jeunes. C'est enfin permettre d'avoir une vie d'équipe.

Pour vous inscrire,  gardez vos identifiants (mail et mot de passe) que vous aviez les autres années et vous pouvez vous connecter sur le site AssoConnect en cliquant sur le lien

Vous pouvez aussi vous aider en parcourant la procédure d'adhésion si vous voulez des explications : cliquer sur le lien suivant. 

Pour ceux et celles qui le souhaitent, vous pouvez télécharger le bulletin d'adhésion papier et l'envoyer par la poste. Le télécharger.